fbpx
Categorynet.com • répondre à un appel d'offres
Page 1 sur 1

répondre à un appel d'offres

Publié : 03 mars 2011, 09:50
par chabrol14
Bonjour,
j'aimerais répondre à un appel d'offres lancé par un conseil général pour tenir le blog d'une très importante exposition à venir dans un musée du sud de la France. Quelqu'un a-t-il déjà fait ce genre de démarche et me dire comment ça se passe ? comment répondre ? merci d'avance

Re: répondre à un appel d'offres

Publié : 03 mars 2011, 10:51
par ann65
chabrol14 a écrit :Bonjour,
j'aimerais répondre à un appel d'offres lancé par un conseil général pour tenir le blog d'une très importante exposition à venir dans un musée du sud de la France. Quelqu'un a-t-il déjà fait ce genre de démarche et me dire comment ça se passe ? comment répondre ? merci d'avance
Bonjour


Je ne suis pas sûre que tu puisses répondre à un tel AO si tu n'as pas un statut de société ou de travailleur indépendant (TNS).
Par ailleurs, les collectivités locales demandent de "garanties" aux candidats. Et parmi ces garanties figurent très souvent les bilans des 3 dernières années. Il faut être, notamment, à jour de ses cotisations sociales et de ses impôts.

Re: répondre à un appel d'offres

Publié : 03 mars 2011, 12:13
par Duc
Normalement, toutes les conditions pour pouvoir répondre à l'appel d'offres figurent dans l'appel d'offres lui-même, que tu devrais trouver en intégralité sur le site du CG en question, avec la liste des justificatifs attendus. Mais, effectivement, comme le fait si bien remarquer ann65, c'est lourd, très lourd à gérer, même pour un indépendant rompu à ce genre d'exercice… D'un autre côté, si tu penses pouvoir consacrer un certain temps, voire un temps certain, à la démarche, faire l'effort d'y répondre cette fois-ci te permettra de comprendre la technique et de pouvoir répondre plus efficacement et plus brièvement une prochaine fois.
L'autre solution, c'est de t'accoquiner avec une agence de com' rodée à la démarche et qui ne dispose pas forcément du personnel ad hoc en interne ou parmi ses fournisseurs.

Re: répondre à un appel d'offres

Publié : 03 mars 2011, 12:18
par accolade
Mais les indépendants ont-ils tout de même des chances face aux agences de com ?

Re: répondre à un appel d'offres

Publié : 03 mars 2011, 12:23
par ann65
accolade a écrit :Mais les indépendants ont-ils tout de même des chances face aux agences de com ?
Je n'en suis pas sûre du tout... Ne serait-ce que parce qu'un indépendant a les reins moins solides qu'une agence et qu'il peut disparaître dans la nature du jour au lendemain.

EDIT : à savoir aussi qu'il est TRES FREQUENT que des références soient exigées dans les réponses aux AO.
Un indépendant n'ayant aucune référence et pas trois ans de bilan à présenter n'a donc aucune chance de le remporter.

Attention aussi, répondre à un AO (je le fais avec une agence avec qui je bosse régulièrement), c'est un gros boulot... Ca ne se limite pas à établir un devis et donner des vagues pistes de réflexion...

Re: répondre à un appel d'offres

Publié : 03 mars 2011, 12:25
par ann65
Duc a écrit : L'autre solution, c'est de t'accoquiner avec une agence de com' rodée à la démarche et qui ne dispose pas forcément du personnel ad hoc en interne ou parmi ses fournisseurs.
Mais évidemment, l'agence de com' va se prendre sa commission (de 15 à 30% !) au passage !

Re: répondre à un appel d'offres

Publié : 04 mars 2011, 10:04
par Duc
accolade a écrit :Mais les indépendants ont-ils tout de même des chances face aux agences de com ?
En théorie, oui. Tout dépend de la nature de l'appel d'offres : véritable appel d'offres, appel d'offres allégé ou simple consultation ? En cas d'appel d'offres complexe, une autre solution consiste à s'accoquiner, encore! avec un autre indépendant. Le problème devient la lourdeur du truc par rapport à l'enjeu. D'où l'intérêt de l'agence de com' qui prend à sa charge la paperasserie.

Re: répondre à un appel d'offres

Publié : 05 mars 2011, 19:33
par chabrol14
merci à tous pour toutes ces précisions. je vais y répondre et au pire, ça me servira d'entraînement.