statut travaux de communication

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
lennoes
Messages : 27
Inscription : 25 oct. 2007, 17:41
Contact :

statut travaux de communication

Message non lu par lennoes » 26 avr. 2010, 20:30

Bonjour,
Je suis pigiste et un site internet qui promeut le tourisme dans une région me propose d'écrire des articles. Il me demande d'établir des factures.
Vu qu'il ne s'agit pas d'un organe de presse, cela ne me dérangerait pas exceptionnellement de ne pas être payé en piges.
Mais, comme c'est tout nouveau pour moi, je ne sais quel statut choisir: agessa, auto-entrepreneur, travailleuse indépendante.
J'aimerais un truc simple et légal.
Vos conseils seront les bienvenus.
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: statut travaux de communication

Message non lu par ann65 » 27 avr. 2010, 14:00

lennoes a écrit :Bonjour,
Je suis pigiste et un site internet qui promeut le tourisme dans une région me propose d'écrire des articles. Il me demande d'établir des factures.
Vu qu'il ne s'agit pas d'un organe de presse, cela ne me dérangerait pas exceptionnellement de ne pas être payé en piges.
Mais, comme c'est tout nouveau pour moi, je ne sais quel statut choisir: agessa, auto-entrepreneur, travailleuse indépendante.
J'aimerais un truc simple et légal.
Vos conseils seront les bienvenus.
S'agissant d'un site de promotion du tourisme, le paiement en droits d'auteur n'est pas envisageable. Il est bien stipulé sur le site d' l'Agessa que les message à caractère publicitaire ou promotionnel n'entrent pas dans le cadre des droits d'auteur.
Régime des auto-entrepreneurs : cotisations sociales = 23 % du chiffre d'affaires (tous tes honoraires encaissés). Pas de TVA à encaisser et pas de TVA déductible. Cotisations calculées chaque mois.
Travailleur non salarié (= indépendant) : cotisations sociales = 40% du CA HT - frais professionnels. Cotisations calculées sur N-2 avec rattrapage en octobre. A payer par trimestre ou par prélèvement mensuel.
lennoes
Messages : 27
Inscription : 25 oct. 2007, 17:41
Contact :

Re: statut travaux de communication

Message non lu par lennoes » 27 avr. 2010, 14:23

Et donc au final, entre les deux dernières options, tu me conseilles de choisir laquelle?
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: statut travaux de communication

Message non lu par ann65 » 27 avr. 2010, 14:35

lennoes a écrit :Et donc au final, entre les deux dernières options, tu me conseilles de choisir laquelle?
Si tu veux te spécialiser dans la com et en faire ton ACTIVITE PRINCIPALE, je te conseillerais de t'inscrire comme TNS.
Avantages
- tu récupères la TVA et c'est un bon plan pour l'achat de matériel,
- tu n'as pas de plafond annuel de revenus,
- tu peux déduire de tes revenus tous tes frais professionnels,(déplacements, abo tél et internet, loyer de ton local pro, papeterie, mutuelle santé et plan d'épargne retraite au titre de la "loi Madelin", etc.),
- Personnellement , je trouve que ce statut fait plus sérieux et moins "amateur-bricoleur" vis à vis de tes clients.

Inconvénients
- c'est un peu plus lourd au niveau administratif (mais tu peux confier cela à un comptable et tu déduis les frais de compta de tes revenus),
- Il faut savoir anticiper car les charges sont calculées sur N-2,
- Les charges sont plus importantes.. mais la protection sociale et la retraite sont un peu plus corrects.

Si ton activité com reste une activité secondaire, le statut d'AE est préférable à mon avis.
lennoes
Messages : 27
Inscription : 25 oct. 2007, 17:41
Contact :

Re: statut travaux de communication

Message non lu par lennoes » 27 avr. 2010, 14:53

Merci beaucoup pour ces précieuses précisions.
lennoes
Messages : 27
Inscription : 25 oct. 2007, 17:41
Contact :

Re: statut travaux de communication

Message non lu par lennoes » 30 avr. 2010, 11:16

Pfiiou bah c'est pas aussi simple que ça, auto-entrepreneur. Conseil en communication ok...et là ça se complique...machin micro-social...versement libératoire des impôts
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: statut travaux de communication

Message non lu par ann65 » 30 avr. 2010, 13:23

lennoes a écrit :Pfiiou bah c'est pas aussi simple que ça, auto-entrepreneur. Conseil en communication ok...et là ça se complique...machin micro-social...versement libératoire des impôts
C'est autre chose. Ça n'a rien à voir avec la dénomination de ton activité


Tu vas aussi devoir opter pour une affiliation à un des régimes de sécurité des indépendants. A moins que tu ne puisses rester sur le régime général des salariés si tu y es déjà affilié et si ton activité salariée est ton activité PRINCIPALE.

Il faut que tu te fasses expliquer tout cela en détail par un spécialiste. Un expert comptable, par exemple. Il t'aidera à faire le meilleur choix en fonction de ta situation.
Duc
Messages : 231
Inscription : 16 juin 2003, 18:03
Localisation : ailleurs, forcément
Contact :

Re: statut travaux de communication

Message non lu par Duc » 04 mai 2010, 14:50

lennoes, pour éviter à ann65 de répéter si gentiment les mêmes infos concernant le statut d'indépendant 2 à 3 fois par semaine, pense également à relire les précédentes discussions sur le sujet en cliquant dans "RECHERCHER", dans la grosse barre rouge qui surplombe le forum, puis en entrant "indépendant", "honoraires", "publirédactionnel" et autres mots clés du même acabit… Une foule d'infos t'y attendent. :wink:
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: statut travaux de communication

Message non lu par ann65 » 04 mai 2010, 14:59

Duc a écrit :lennoes, pense également à relire les précédentes discussions sur le sujet en cliquant dans "RECHERCHER", dans la grosse barre rouge qui surplombe le forum, puis en entrant "indépendant", "honoraires", "publirédactionnel" et autres mots clés du même acabit… Une foule d'infos t'y attendent. :wink:
Exact. Mais je persiste à penser que RIEN ne vaut les explications détaillées qui peuvent être données par un expert comptable (par exemple), en fonction de la situation de chacun (déjà salarié à temps partiel ou avec des piges régulières/chômeur indemnisé/ chômeur non indemnisé, etc.)
La consultation me semble être un très bon investissement qui permet de ne pas foncer droit dans le mur et de ne pas se retrouver ensuite dans des situations inextricables.
Tout particulièrement si on n'est très à l'aise avec toutes ces questions administratives, les chiffres, les organismes fiscaux, la fiscalité (BNC, TVA, taxe pro etc.) etc., ce qui était mon cas. Et ce qui semble être le cas de notre ami Lennoes qui mélange à peu près tout pour en faire un gloubiboulga incompréhensible.
Duc
Messages : 231
Inscription : 16 juin 2003, 18:03
Localisation : ailleurs, forcément
Contact :

Re: statut travaux de communication

Message non lu par Duc » 04 mai 2010, 16:02

Absolument, Ann65. À ce propos, conseillons par exemple un entretien avec une "association de gestion agréée" - voir dans les pages jaunes -, qui par la suite, et pour une modique cotisation annuelle de l'ordre de 150 €, permet de bénéficier de 20 % de réduction des gains imposables en cas d'immatriculation en TNS.
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: statut travaux de communication

Message non lu par ann65 » 05 mai 2010, 09:41

Duc a écrit :Absolument, Ann65. À ce propos, conseillons par exemple un entretien avec une "association de gestion agréée" - voir dans les pages jaunes -, qui par la suite, et pour une modique cotisation annuelle de l'ordre de 150 €, permet de bénéficier de 20 % de réduction des gains imposables en cas d'immatriculation en TNS.
Ce n'est pas tout à à fait cela.
En adhérent à une AGA, les impôts sont calculés sur les revenus non commerciaux déclarés X [X= la somme que le TNS a effectivement perçue pendant l'année à laquelle il soustrait ses charges].
Revenu non commercial professionnel déclaré = revenu non commercial professionnel imposable
Sans cette adhésion, le revenu non commercial professionnel déclaré X est MAJORE de 20% ! Le revenu non commercial professionnel imposable est donc de X + 20%...
Et le calcul des impôts est fait sur cette somme de X + 20%

Il y a donc tout intérêt à adhérer à une AGA, d'autant que les frais d'adhésion sont déductibles. Par ailleurs les AGA (en tous cas la mienne) organisent régulièrement es réunions qui permettent de comprendre ce que l'on fait et pourquoi on le fait.
Duc
Messages : 231
Inscription : 16 juin 2003, 18:03
Localisation : ailleurs, forcément
Contact :

Re: statut travaux de communication

Message non lu par Duc » 05 mai 2010, 09:45

ann65 a écrit :Sans cette adhésion, le revenu non commercial professionnel déclaré X est MAJORE de 20% ! Le revenu non commercial professionnel imposable est donc de X + 20%...
Avais-je dit autre chose, Ann65 ? :wink:
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: statut travaux de communication

Message non lu par ann65 » 05 mai 2010, 10:03

Duc a écrit :
ann65 a écrit :Sans cette adhésion, le revenu non commercial professionnel déclaré X est MAJORE de 20% ! Le revenu non commercial professionnel imposable est donc de X + 20%...
Avais-je dit autre chose, Ann65 ? :wink:
Disons que ça peut porter à confusion. :wink:

Il ne s'agit pas vraiment d'une réduction de 20% des gains imposables, mais d'une "non-majoration" de ces gains.

Une "réduction de 20% des gains imposables" , ce serait par exemple : j'ai gagné 10 000 euros, je suis imposée sur 8 000 euros.

Or ce n'est pas ce dont il s'agit.

Grâce à l'adhésion à l'Aga, si j'ai gagné 10 000 euros, je suis imposée sur ces 10 000 euros.

Sans adhésion, si j'ai gagné 10 000 euros, je suis imposée sur 12 000 euros (donc sur de l'argent que je n'ai pas gagné...)
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »