Collaboration hREF

Ce forum est destiné à des discussions sur le journalisme web : pratiques du journalisme numérique, outils, nouveaux modèles, formations, ...
FloD

Collaboration hREF

Message non lu par FloD » 21 nov. 2011, 13:20

Je voulais vous faire part d'une énième collaboration que l'on m'a proposée pour des clopinettes. La goutte d'eau qui fait déborder le vase.

Après avoir repéré une annonce de SR sur Asfored, annonce à laquelle je postule, le chargé de recrutement me répond que mon profil ne cadre pas avec le poste. Très bien, je peux à la rigueur le comprendre. Toutefois, il est intéressé par mon profil pour de la rédaction web en free-lance.
Je suis rédacteur web indépendant depuis plusieurs années, et les temps se font durs. J'accepte donc qu'il me parle des missions en question. Quelle surprise !!!

Voici un extrait du mail qu'il m'a envoyé pour me présenter les missions :
Les articles que nous produisons servent à remplir d'importantes bases de données éditoriales de gros éditeurs web. Notre principal client est Benchmark Group (linternaute.com), mais nous travaillons également avec M6 et Le Parisien notamment.
Il peut s'agir d'articles courts (environ 100 mots sur des glossaires par exemple) ou plus long (1500 à 4000 signes pour des présentations de marques, des biographies...). La méthode consiste à passer par une source d'information sur internet (type Wikipedia) pour en extraire la matière afin de rédiger un article original (nous effectuons un test anti-plagiat systématiquement, aucune phrase présente sur le net ne doit être retrouvée à l'identique dans nos productions). Nous ne cherchons pas de rédacteurs "experts", mais des rédacteurs web qui maîtrisent les méthodes de rédaction pour réaliser ce travail sur différents sujets. Il s'agit donc d'écrire des contenus de qualité (style agréable et sans faute de préférence). La rédaction d'un article est assez rapide, pour une rémunération de 0,02 € / mot (5 € le feuillet). Nous commandons également des quiz de culture générale : 15 questions (+ chapo de présentation, illustration sélectionnée sur Fotolia pour chaque photo, et 3 petits textes en fonction des résultats) pour 9 €.
Je suis fatigué de ces tarifs qui ne permettent plus de vivre de cette profession, comme tout le monde.

Je n'ai trouvé nulle part, mais peut-être me suis trompé, de sujet traitant de ce genre de problème que tout le monde connaît.
5€ le feuillet... Je m'interroge sur la plus-value qu'ils se font. Je m'interroge sur ma motivation à vouloir travailler, tout bonnement.
amjournaliste
Messages : 8
Inscription : 19 nov. 2011, 15:27
Contact :

Re: Collaboration hREF

Message non lu par amjournaliste » 21 nov. 2011, 15:08

Bonjour
J'ai eu la même réponse que toi...

J'ai répondu en demandant s'il n'y avait pas d'erreur, car le feuillet était en moyenne à 65 euros brut en presse écrite et pouvait atteindre 100 - 150 euros en agence de communication éditoriale.

Le type m'a répondu : "nous ne sommes pas une entreprise de presse ni une agence de communication, les travaux demandés ne sont pas les mêmes." Pfff !

De mon côté, j'ai envoyé un mail à Asfored pour leur signaler que cette annonce était illégale et que j'envisageais même de saisir l'Inspection du travail. L'annonce a été retirée, je viens de vérifier.

Je leur ai expliqué que si cela était payé en salaire (ce qui n'était pas précisé dans le mail que j'ai reçu), il fallait, pour toucher le SMIC à la fin du mois (soit 1365 euros brut), fournir 273 feuillets et donc rédiger 9 feuillets par journée de 7 heures. Soit 13 500 signes par jour !

J'espère qu'à ce tarif là, ils ne trouveront personne !!

Sinon, Categorynet vient de publier, à son tour, une annonce douteuse et je leur ai également signalé : un article par jour à 5 euros, mais bien sûr !!

Si, je vous assure, il existe un monde du travail plus équitable !!
Bon courage !
AM
FloD

Re: Collaboration hREF

Message non lu par FloD » 21 nov. 2011, 16:04

Je suis rassuré de ne pas être le seul. Enfin rassuré... dans le mauvais sens du terme. Rassuré de ne pas être le seul considéré comme de la viande capable d'écrire 10 textes par jour.

Je ne voulais même pas prendre la peine de leur répondre, et puis je leur ai répondu à l'instant.
Bonjour,

Après une réflexion de très courte durée, je me fais un plaisir de ne pas donner suite à votre proposition.

Si les bénéfices sont votre principal moteur, je peux également vous donner un rein qui se négocie très bien au marché noir. La plus-value sera très intéressante pour vous. Vous pourriez le négocier plusieurs dizaines de milliers d’euros, sans aucune difficulté, pour un investissement nul.
L’exploitation, pour ne pas dire l’esclavage, ne semble pas vous déranger. Vous feriez mieux de demander à des rédacteurs Indiens, qui sont prêts à travailler pour 1€ le feuillet, de vous fournir le contenu que vous réclamez. Vous participez clairement à la médiocratisation des conditions de vie des indépendants en rédaction et de tous les professionnels qui tentent de vivre de ces métiers ainsi qu’à la médiocratisation des informations données à un public que vous prenez pour de simples vaches à lait, noyé sous des flots de publicités. Les gens en sont dégoûtés.

Nous avons tous choisi cette voie par passion ; les entreprises comme la vôtre ne font que nous dégoûter, jour après jour, de ne pas nous être orientés vers des métiers qui ne demandent pas 2, 3 ou 5 ans d’études après le bac, quand ce n’est pas plus.
Merci à vous de nous permettre de nous remettre en question. En espérant que ce mail, que j’aurais pu faire beaucoup plus long, vous permettra au moins un début de remise en question de votre côté.

Veuillez croire en le peu de respect que je suis en mesure de vous accorder,

FD
C'est un pavé dans la mare mais ça soulage de vider son sac.
amjournaliste
Messages : 8
Inscription : 19 nov. 2011, 15:27
Contact :

Re: Collaboration hREF

Message non lu par amjournaliste » 21 nov. 2011, 21:15

Tu as bien fait !
Bonne continuation !
aud.
Messages : 56
Inscription : 27 avr. 2004, 13:51
Contact :

Re: Collaboration hREF

Message non lu par aud. » 07 déc. 2011, 07:12

affligeant...
Bon courage pour la suite.
starfrog
Messages : 156
Inscription : 28 mai 2006, 15:15
Contact :

Re: Collaboration hREF

Message non lu par starfrog » 07 déc. 2011, 07:40

Hé bien il me reste à ne plus lire l'internaute magazine et autre supports complices du massacre d'une profession !

Merci FloD !
jeanyvesgarel
Messages : 2
Inscription : 30 mai 2008, 13:24
Contact :

Re: Collaboration hREF

Message non lu par jeanyvesgarel » 07 déc. 2011, 13:46

La solution serait de créer un référentiel des différentes missions que l'on peut confier à un journaliste. Depuis le plagiat déguisé jusqu'au grand reportage avec recherche d'informations, étude approfondie et interviews, en passant par le rewriting, l'interview-rédaction simple, etc. Le tout en affectant ce référentiel d'un coefficient de difficulté lié au secteur (information générale grand public, chronique d'événement, psychologie, économie, finance, industrie, nouvelles technologies...). Je m'y suis essayé pour la rédaction en édition d'entreprise. Suivre le lien http://www.dithyrambe.fr/
Voir aussi l'article " Choisir un journaliste d'entreprise" sur http://www.dithyrambe.fr

Après, pour déterminer le prix, c'est une question d'offre et de demande. Un rapport de force. Il y a aura toujours des rédacteurs casseurs de prix. Et des commanditaires jouant le bas de gamme. Pour être rémunéré au juste prix, il faut savoir se positionner, apprendre à se vendre et livrer de bons articles.
Elodie76
Messages : 9
Inscription : 09 janv. 2006, 19:14
Contact :

Re: Collaboration hREF

Message non lu par Elodie76 » 07 déc. 2011, 14:11

Malheureusement, ça ne m'étonne pas. Ça vaudrait quand même le coup d'envoyer leur proposition à la Direction Départementale du Travail et de l'Emploi, juste pour les tenir au courant.

Pour ma part, après 8 ans de carrière dans le journalisme web, j'ai quelque peu baissé les bras. Quand j'ai commencé, c'était l'essor des sites web spécialisés (je suis critique cinéma) et on pouvait négocier un "forfait" correspondant à un nombre indéterminé d'articles. Bien sûr, il fallait d'abord en passer par un ou deux ans de piges "bénévoles" (j'adore ce terme, j'ai l'impression de faire du social). Ensuite, on vous proposait un forfait avoisinant les 500 Euros. En soi, c'est pas si mal à condition de bosser à côté. Et à condition que les exigences des employeurs n'augmentent pas de jour en jour et d'années en années. Car au bout de quelques années sans évolution, on vous reproche immanquablement de ne pas travailler autant que les rares personnes employées à plein temps (et payées au SMIC).

En 2007, j'ai été embauchée par un site de cinéma qui se créait à l'époque (et dont je ne citerai pas le nom). J'ai été prise à plein temps, d'abord en CDD et au SMIC, avec la promesse que mon salaire augmenterait de 200 Euros environ quand je passerai en CDI. Au moment fatidique, il a fallu que je bataille pour obtenir ce qu'on m'avait promis. Deux mois de négociation, pendant lesquels j'ai bossé sans contrat. Mais ça a marché. Le problème, c'est que le salaire n'a pas augmenté pendant les trois ans et demi où je suis restée, alors que je suis devenue rédactrice en chef adjointe entre temps. Mais bon, j'avais un boulot, me direz-vous...
IL y a environ un an, les managers de la boîte ont décidé de lancer un site de musique, alors que le site de cinéma n'avait pas encore atteint son rythme de croisière en termes d'audience. Alors qu'il aurait fallu investir (en rédacteurs mais aussi en développement web), ils ont tout naturellement décidé de réduire les coûts. Pour cela, il fallait bien se débarrasser de quelques personnes. Or notre équipe n'avait pas bougé depuis le début. On se connaissait bien. Nous étions deux à plein temps et on travaillait avec trois pigistes payés + trois bénévoles.
La méthode a été la suivante : dégoûter les gens pour les faire partir.
Ils ont alors inventé tout un tas d'exigences nouvelles qu'on ne respectait soi-disant pas, et n'ont pas manqué de nous donner des objectifs contradictoires d'un mois sur l'autre. Leur vice est même allé jusqu'à embaucher une personne supplémentaire pour la mettre en concurrence avec les deux personnes à plein temps (et faire comprendre qu'on était remplaçables).
Quant aux pigistes, les employeurs leur ont fait du chantage : s'ils voulaient garder leur maigre salaire (500 euros par mois environ, voire moins), il fallait qu'ils travaillent désormais dans les bureaux. Ceux qui ont refusé ont été menacés de licenciement ou de "rupture à l'amiable" (j'adore les employeurs qui menacent de rupture à l'amiable, ils ont tout compris !). Du coup, les 2/3 de l'équipe a vidé les lieux, moi y compris parce que l'ambiance devenait insoutenable dans les locaux (j'en perdais le sommeil et j'étais en train de sombrer dans la dépression). Ce qui s'est passé dans notre service s'est aussi produit dans d'autres services de la société.
Aujourd'hui, le site fonctionne surtout avec des stagiaires. Eh oui, des stagiaires ! C'est ça qui est en train de remplacer les journalistes. Et après on s'étonne de la médiocrité du traitement de l'information... Bien sûr, éditorialement parlant, ce site ne ressemble plus à rien, d'autant que la relecture est très approximative...

J'ai une vision prémonitoire, tout d'un coup : bientôt, ils feront sous-traiter leur contenu par une société genre Suite101, qui paie ses rédacteurs en leur disant que c'est déjà une chance d'être publié. Au passage, n'allez pas bosser pour ces arnaqueurs : il n'a jamais été aussi facile d'être lu qu'aujourd'hui, il suffit d'ouvrir un blog !
jeanyvesgarel
Messages : 2
Inscription : 30 mai 2008, 13:24
Contact :

Re: Collaboration hREF

Message non lu par jeanyvesgarel » 07 déc. 2011, 14:48

A FloD : quel paradoxe, ou plutôt quelle contradiction ! Vous avez vous-même fait travailler des bénévoles et vous vous plaignez maintenant de la faiblesse de la rémunération des pigistes. Prenons un peu de recul. Et osons affronter la réalité : il y a des millions de critiques de cinéma en France. Ils s'exprimaient déjà depuis longtemps dans les dîners en ville et à la sortie des salles obscures. Ils disposent dorénavant d'un média prêt à accueillir leur prose - plus ou moins bonne et intéressante, certes. C'est le web, avec les forums et les blogs. Avec une telle surabondance de l'offre, peut-on espérer une rémunération ? A l'exception de quelques ténors qui se cramponnent à leur poste dans les grands médias, je ne crois pas. D'ailleurs, il ne gagnent pas des mille et des cent. Effectivement, la solution est peut-être de créer son blog. S'il est génial et bien promu, il sera peut-être possible de le rentabiliser par l'affiliation, la pub, etc. Sinon, il y a du boulot pour les journalistes, à condition qu'ils aient l'envie et la capacité de s'intéresser à des sujets pointus. Mais cela, c'est peut-être une autre histoire.
laloirelamaine

Re: Collaboration hREF

Message non lu par laloirelamaine » 07 déc. 2011, 16:12

Je suis d'accord avec ce "coup de gueule". J'ai été en contact avec eux et j'ai arrêté très vite. Aucune envie de devoir devenir spécialiste d'un sujet (parce qu'il ne faut quand même pas dire de bêtises ni faire de plagiat) pour ce qui revient environ à 13 euros par jour, à temps plein !
fanelia
Messages : 28
Inscription : 18 janv. 2011, 16:15
Contact :

Re: Collaboration hREF

Message non lu par fanelia » 08 déc. 2011, 14:39

En ce qui me concerne je travaille avec cette entreprise depuis plusieurs mois déjà, et je pense qu'il est bon de rectifier certains détails. Les salaires ne sont certes pas faramineux (j'ai cependant négocié des tarifs plus élevés que ceux cités ici...), mais la charge de travail est aussi très limitée !

Il ne s'agit pas d'écrire de vrais et longs articles, mais la plupart du temps des définitions ou des petits textes d'une petite centaine de mots à peine. En ce qui me concerne, avec eux, et ce ne sont pas mes seuls clients, je dois me faire autour de 1 200, 1 300 € net par mois, et en étant loin de travailler à temps plein.

J'ai connu bien pire comme conditions de travail et comme tarifs ! Comme je l'ai dis, ce n'est pas des tarifs exceptionnels, mais il y a une très grosse demande de leur part, et ils payent toujours en temps en heure, contrairement à beaucoup !
ann65
Messages : 1234
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Collaboration hREF

Message non lu par ann65 » 08 déc. 2011, 16:34

fanelia a écrit :En ce qui me concerne je travaille avec cette entreprise depuis plusieurs mois déjà, et je pense qu'il est bon de rectifier certains détails. Les salaires ne sont certes pas faramineux (j'ai cependant négocié des tarifs plus élevés que ceux cités ici...), mais la charge de travail est aussi très limitée !

Il ne s'agit pas d'écrire de vrais et longs articles, mais la plupart du temps des définitions ou des petits textes d'une petite centaine de mots à peine. En ce qui me concerne, avec eux, et ce ne sont pas mes seuls clients, je dois me faire autour de 1 200, 1 300 € net par mois, et en étant loin de travailler à temps plein.

J'ai connu bien pire comme conditions de travail et comme tarifs ! Comme je l'ai dis, ce n'est pas des tarifs exceptionnels, mais il y a une très grosse demande de leur part, et ils payent toujours en temps en heure, contrairement à beaucoup !
Eh bien, tant mieux pour toi si tu réussis à gagner cette somme tous les mois. Tu dois être hyper organisé et hyper rapide... BRAVO.

Les revenus que tu tires de cette activité sont effectivement très loin des simulations faites par les personnes qui ont posté avant toi.
Dernière édition par ann65 le 08 déc. 2011, 16:57, édité 1 fois.
fanelia
Messages : 28
Inscription : 18 janv. 2011, 16:15
Contact :

Re: Collaboration hREF

Message non lu par fanelia » 08 déc. 2011, 16:51

J'ai la chance de travailler rapidement effectivement, et en plus d'avoir d'autres clients (je précise que 1200, 1300 net ce n'est que pour hREF). Cependant je comprends parfaitement les critiques des personnes sur ce post, les tarifs sont particulièrement bas.

Après je pense qu'il faut comparer tarifs et travail effectif, dans mon cas, c'est tout à fait rentable.
cloette
Messages : 13
Inscription : 28 août 2009, 14:42
Contact :

Re: Collaboration hREF

Message non lu par cloette » 09 déc. 2011, 11:31

Fanelia, peut-on savoir à combien tu as négocié les tarifs ? Tu es payée en salaire ? Et combien ?
Merci de ta réponse
hommedelombre
Messages : 2
Inscription : 09 déc. 2011, 11:53

Re: Collaboration hREF

Message non lu par hommedelombre » 09 déc. 2011, 12:32

Ils publient d'ailleurs régulièrement des annonces en tous genres :

En stage : http://www.iquesta.com
Par contact direct :
http://www.viadeo.com

En anglais : http://www.jobvertise.com

En masse : http://www.optioncarriere.com/

Autre chose, le recruteur n'est d'ailleurs pas le dirigeant d'hREF. Ce dernier ne s'appelle pas Fabien Zaghini mais Julien Barras (voir ici : http://www.href.fr/qui-sommes-nous).

Je serais curieux de savoir combien il y a de rédacteurs chez hREF.
Répondre

Revenir vers « Journalisme web »